fbpx
Un peu de ménage sur sa mailling liste !

Un peu de ménage sur sa mailling liste !

Sur le blog je vous ai souvent parlé de l’importance d’avoir une mailing list pour fidéliser vos abonnés. Vous pouvez lire ou relire l’article intitulé : L’impact d’une newsletter pour votre site de thérapeute. Mais savez-vous que vous devez de temps en temps effectuer un petit ménage sur cette liste ?

Pourquoi ?

Les statistiques sont formelles un tiers de vos abonnés n’ouvrent jamais vos mails ! 

Je sais c’est frustrant mais c’est une réalité. 

Donc, pourquoi envoyer des mails qui ne sont pas lus ? Et surtout pourquoi effectuer ce petit ménage régulièrement ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Faire du tri avec MaiLerlite. 

J’utilise cette plateforme pour envoyer mes mails et mes mini-ateliers. Je la trouve simple à comprendre et performante. De plus elle est gratuite jusqu’à 1 000 abonnés ce qui permet de voir venir si vous débutez.

Un petit bémol, elle était traduite en français et depuis quelques semaines ils ont supprimé cette fonction. C’est dommage mais même si la langue de Shakespeare ne vous inspire pas on y arrive assez facilement. 

Pourquoi faire du tri sur votre liste d’abonnés ? 

J’imagine que faire du tri peut vous faire peur, vous avez réussi à “monter” une liste conséquente, vous avez beaucoup d’abonnés, alors pourquoi les supprimer ?

 D’autant plu que vous vous lamentez dès que vous recevez une notification de désabonnement ! Je l’ai fait aussi pendant longtemps avant de comprendre qu’avoir des abonnés « fantômes » ne servait à rien.

Ce que vous devez comprendre

Vous avez attiré des abonnés pour diverses raisons. Un super cadeau, (ebook, formation, vidéo). Les personnes se sont abonnées pour le télécharger. Mais …. C’est tout, elles n’ont pas du tout l’intention d’acheter vos services plus tard.

Des personnes ont lu un de vos articles, elles l’ont trouvé intéressant et se sont abonnées. Puis elles sont passées à autre chose et votre contenu ne les intéresse plus.

Plus prosaïquement elles se sont abonnées pour recevoir un E Book qu’elles n’ont jamais pris le temps de lire, ou pour vous faire plaisir  et n’ouvrent pas vos mails qui encombrent leurs boites. 

Le pire, certaines personnes vous jettent dans leurs spams ! 

Votre état d’esprit pour faire du tri dans votre liste d’abonnés.

Dites-vous que si une personne n’ouvre pas vos mails, c’est que votre contenu ne l’intéresse pas et qu’elle ne deviendra jamais une cliente fidèle. Donc laissez la partir sans regret. 

Mieux vaut avoir une petite liste avec des personnes qui réagissent, qui répondent à vos mails, qui commentent vos articles, plutôt qu’une liste énorme qui ne flatte que votre ego et qui ne vous sert à rien.

Vous donnez beaucoup de contenu gratuit, via votre site d’une part et par le biais de votre newsletter d’autre part. Vous aidez les personnes qui vous suivent. 

Donc laissez partir celles qui n’ont pas besoin de votre aide. Surtout ne vous remettez pas en question personnellement. 

Sur ce site je n’ai pas une énorme liste. Je commence à la construire, par contre sur mon blog La provinciale j’ai plus de 6 000 personnes qui me suivent et presque 3500 qui n’ouvrent jamais mes mails ! 

J’ai donc pris la décision de faire du ménage et j’ai en ai supprimé presque 3 000 sans état d’âme.

Mailling list

Pourquoi faire du ménage sur votre liste d’e mails ?

Les avantages sont multiples. 

1/ Cibler vraiment votre lecteur ou lectrice idéale. Celle ou celui qui aime vos contenus, qui attend vos mails avec impatience, qui interagit avec vous. 

2/ Une approche financière. Une liste e mail vous coûte de l’argent alors, pourquoi payer pour des personnes qui ne vous lisent pas ? 

3/ Une amélioration de votre taux d’ouverture

Les taux d’ouvertures sont calculés pour tous les mails envoyés. En en envoyant moins mais à des personnes qui vont les ouvrir vous améliorez votre  taux d’ouverture. 

Quel est l’intérêt d’avoir un bon taux d’ouverture ?

Il est intéressant pour vos statistiques personnelles. En effet les ouvertures de vos mails et les “liens cliqués” vous permettent de voir si tel ou tel mail a passionné vos lecteurs et s’ils ont eu envie d’aller lire un article ou une page.

C’est un bon moyen d’avoir une marge de progression dans vos publications. De savoir également ce qu’attendent vos lecteurs en termes de contenu et d’aide.

4 / Éviter de tomber dans les spams. Plus les lecteurs vous signalent comme spammeurs, oubliant qu’ils se sont inscrits de leur plein gré, plus les fournisseurs d’accès comme Gmail, Yahoo, ou autres bloquent vos mails. Alors que si vous avez une liste de fidèles qui ouvrent et lisent vos mails, vous ne prenez pas ce risque.

Encore une fois il est préférable d’avoir 20 inscrits motivés que 200 touristes.

Comment effectuer un ménage sur votre publipostage ?

Si vous êtes sur MailerLite par exemple vous avez à votre disposition énormément d’outils et vous pouvez voir qui ouvre ou pas vos e mails, qui clique sur les liens proposés, qui se désabonne ou s’abonne etc…

Pour faire votre tri c’est simple. Vous avez un onglet intitulé « Clean Up Inactive » il suffit de l’ouvrir et l’outil vous donne la liste des abonnés inactifs depuis 6 mois. 

Ménage MailerLite

Mon conseil : écrivez un bref e mail à ces abonnés du style :” bonjour, je vois que vous n’avez pas ouvert mes e mails depuis un moment. Êtes-vous toujours intéressé par ma newsletter ?”

Et mettez deux boutons oui ou non. 

Vous serez ainsi fixé(e).

Ensuite supprimez les abonnés inactifs.

Vous repartirez ainsi sur des bases saines avec des lecteurs intéressés et investis. Et n’omettez pas de continuer à attirer des abonnés passionnés par vos contenus !

Mailling list pinterest

Cet article vous a plu ?

Conservez-le sur Pinterest

Flèche
Site d'audit Visuel

Inscription à l'atelier offert

Audit de site

L’impact  d’une newsletter pour votre entreprise en ligne

L’impact d’une newsletter pour votre entreprise en ligne

Votre entreprise est en ligne,  vous avez écrit quelques articles sur votre blog et  vous aimeriez vous  faire  connaître davantage et vendre vos  produits numériques. Vous pensez aux réseaux  sociaux, à la pub  Facebook,  aux partages de  vos contenus. Et si je vous disais que la meilleure façon de gagner vraiment en notoriété  en ligne c’est  avec  une bonne newsletter. 

Vous allez me rétorquer que plus personne n’a envie de recevoir un énième e mail et que vous êtes  saturées des E books gratuits que vous téléchargez sans les ouvrir.

Dans cet article je vais vous  dénoncer ces fausses croyances et vous expliquer pourquoi mettre en place une newsletter est vital pour votre entreprise.

Boites aux lettres

Qu’est ce qu’une newsletter 

Le mot newsletter est un anglicisme.  En Français on dirait Infolettre ! Mais personne ne l’emploie dans son  sens littéral.

Retenez qu’une newsletter est une lettre périodique d’information d’un site web.

C’est un outil très puissant en marketing.

D’ailleurs toutes les enseignes que vous fréquentez vous la proposent. Souvent sous couvert de carte de fidélité dans les boutiques physiques.  Ou en vous offrant une réduction en ligne.

Exemple chez certains sites féminins de  prêt à  porter :  “Recevez  un  bon de réduction de 10 % en vous abonnant à notre newsletter”.  Et nous le faisons sans imaginer être inondées de mails promotionnels à longueur de semaines.

Pourquoi installer une newsletter sur votre site ?

Créer une newsletter n’est pas logique pour tout le monde.  Certaines de mes clientes n’en voient pas le potentiel et refusent de le faire, ce qui est dommage car c’est indispensable. 

Que vous souhaitiez attirer des lecteurs ou des clients, mettre en place un modèle d’emailing est primordial pour votre entreprise en ligne.

Infographie newsletter

3 raisons  pour lesquelles l’installation d’une newsletter est indispensable

1/  Fidéliser vos lecteurs.

Quand une personne s’inscrit à  votre liste d’email c’est qu’elle a envie de vous connaître et de lire votre contenu. Elle s’intéresse à ce que vous lui offrez. Elle souhaite suivre vos articles de blog.

C’est un levier de fidélisation qui dépasse largement celui de vos followers sur Facebook ou Instagram. 

2  / Apporter une valeur ajoutée à votre site

En mettant en place une newsletter vous apportez de la valeur à vos inscrits. A raison d’une fois par semaine par exemple vous leur envoyez du contenu exclusif.

Et si vous vous y prenez bien vous allez rendre vos lecteurs “accros” à votre mailing list. 

Je suis deux personnes en ligne qui m’apportent énormément de conseils chaque semaine. Et je peux vous assurer que j’attends avec impatience leur newsletter du lundi matin car je sais qu’elle va m’aider dans ma pratique du blogging. Et je sais que je ne me desabonnerai jamais de ces personnes car leurs écrits sont qualitatifs et instructifs.

C’est exactement ce à quoi vous devez tendre en le faisant. Rendre vos lecteurs impatients de vous lire.

3  / Vendre vos prestations

Et bien évidemment c’est grâce à votre newsletter que vous allez pouvoir générer du trafic et  proposer vos prestations à la vente.

Si vous suivez un peu les professionnels du marketing en ligne tous sont unanimes, sans la mise en place d’une newsletter aucune chance de vendre vos produits. Ou de vous faire connaître.

Comment mettre en place une infolettre intelligente ?

Il faut en premier lieu installer un  auto répondeur et un formulaire d’abonnement. Nous l’avons vu dans cet article.

Mais, mon propos aujourd’hui, n’est pas de vous donner des conseils techniques mais plutôt des astuces pour la réussir. Car mettre une newsletter en place ne suffit pas il faut la penser et y réfléchir en amont.

La subtilité du formulaire d’inscription

Surtout ne mettez pas une phrase “abonnez vous à mon blog pour recevoir mes derniers articles”, c’est la meilleure façon de faire fuir votre audience. Ou pire “abonnez vous à ma NL”. 

Pour attirer le chaland il faut lui offrir un petit cadeau.

Cadeau qui mettra d’ailleurs en avant votre expertise. Essayez de sortir de l’E Book et d’être un peu originale. Proposez une vidéo, une séquence de formation gratuite, une infographie par exemple.

La composition de votre e mail

Maintenant que votre lecteur vous a  fait confiance en vous donnant son adresse il va  falloir en être digne.

Donc soignez vos e mails hebdomadaires. Ne vous contentez pas de faire la promotion de votre dernier article en espérant du trafic ou des commentaires. Certes c’est agréable mais l’internaute ne s’est pas inscrit pour cela mais pour avoir des informations inédites.

Tablette

Racontez une histoire

Traitez votre e mail comme un article de blog, bien sur  pas aussi long, mais n’hésitez pas à raconter une  histoire à vous dévoiler un peu. 

Instaurez une relation de confiance avec votre lecteur.

La newsletter lui permettra de mieux vous connaître et lui donnera envie de mettre votre site en favoris.

Travaillez votre liste

N’hésitez pas à répéter encore et encore les bénéfices de votre cadeau. Nous avons souvent l’impression que tout le monde  connait parfaitement notre site.

C’est faux et certaines personnes y passent rapidement, lisent (vite) votre article,  souvent en diagonale (oui je sais c’est énervant !)  et repartent. Donc, faites la promotion de votre cadeau comme d’un produit  payant.

Soignez l’apparence de votre formulaire

On regarde avec envie une robe exposée dans une jolie  vitrine plutôt que jetée dans un entrepôt. 

Pour votre formulaire de capture d’e mails c’est pareil.

Attachez vous à le rendre agréable à  lire. Ajoutez une photo de votre cadeau. Soignez les couleurs et les  polices.

N’ayez pas peur de saouler vos  abonnés !

C’est encore une crainte chez de nombreuses entrepreneures lors de la mise en place de la newsletter. La peur de gêner les abonnés en envahissant leurs boîtes  mails.

La personne qui  s’est inscrit la fait pour vous. Un peu aussi pour le cadeau ! Donc dites vous que si des personnes se désinscrivent c’est en réalité un gain de temps et d’argent pour vous.

Ces personnes étaient des “touristes” consommatrices de gratuit et ne seraient de toute façon jamais devenues clientes.

Il vaut mieux une petite liste investie et attentive à une longue liste qui ne flatte que votre ego et vous coûte cher car vous payez pour vos inscrits.

Lorsque j’ai commencé à me servir de l’e mailing j’étais désarmée face aux désabonnements.  Aujourd’hui je désabonne moi même les personnes qui n’ouvrent pas mes mails. 

Sur tous les « auto répondeurs » vous avez des outils pour vérifier qui lit vos emails

Mon conseil : si au bout du 4 ° mail une personne ne l’a pas ouvert, supprimez là. Inutile d’encombrer votre liste et de payer pour des inscrits fantômes.

Soyez inventives dans la composition de votre newsletter

Imaginez des histoires ou racontez la vôtre ou celle de vos amis. Donnez un maximum. Par exemple, utilisez des évènements de l’année, pour proposer des cadeaux, des réductions, du contenu exclusif.

Récemment, j’ai reçu l’e mail d’une personne que je suis, qui a fait une promotion de toutes ses formations à 50 % le jour de son anniversaire. Et il a fait un carton ! Une autre personne offre un article de blog réservé à ses abonnés chaque mois.

Il existe une multitude de techniques pour composer une newsletter intéressante qui fidélisera vos abonnés. Et permettra à votre entreprise en ligne ou à votre blog de progresser.

Relire l’article : la newsletter façon Netflix

Ne vous découragez pas

Il faut savoir que si vous avez par exemple 200 inscrits à votre Newsletter, au mieux elle sera reçue par 50 % de votre liste. Les mystères des e mails qui n’arrivent pas ou qui sont bloqués comme spams sur certains serveurs. Ensuite vos abonnés soient ne l’ouvrent pas, soit la lisent en diagonale. Des études montrent qu’une newsletter est vraiment lue et appréciée par 30 % de votre liste. Ce sont donc à ces personnes fidèles que vous devez penser en l’écrivant.

Plus vous mettrez en pratique l’envoi hebdomadaire (certains marketeurs préconisent l’envoi journalier), plus vous serez à l’aise pour proposer des sujets passionnants et plus vous fidéliserez vos lecteurs et lectrices. Encore une fois c’est la constance et la régularité qui seront récompensées.

Il ne vous reste plus qu’à mettre en place votre newsletter et votre auto répondeur. Puis de travailler votre stratégie de contenu de façon à rendre vos e mails tellement addictifs que vos lecteurs les attendront impatiemment !

Si vous voulez lire une newsletter parfaitement écrite et addictive je vous incite à vous abonner à celle de Juliette. En plus elle vous donne des conseils beauté bio de folie toutes les  semaines !

Et, si ce n’est pas déjà fait je vous propose également de vous abonner à la mienne ! J’envoie un e mail tous les lundis matins à 7 heures avec du contenu exclusif !

Newsletter Pinterest
La Newsletter façon Netflix

La Newsletter façon Netflix

Vous entendez partout que pour réussir à avoir une audience qualifiée vous devez mettre en place une Newsletter. Que  votre activité en dépend et que seule une newsletter digne de ce nom vous aidera à vous faire connaître.

C’est en parti vrai, car il existe d’autres  solutions et notamment le référencement naturel.

 Mais vous n’y connaissez rien, vous êtes submergées d’informations plus ou moins crédibles et vous êtes perdues ! 

Mais qu’est-ce qu’une Newsletter ?

C’est la chouette d’Harry Potter !

En français une lettre d’information tout simplement. C’est à dire un moyen de communication.

A l’ère du numérique où nous avons l’impression que tout se passe par l’image, l’écrit a encore de beaux jours devant lui je peux vous l’assurer ! 

La Newsletter c’est la chouette de Harry Potter ! Qui vous permet de communiquer en quelques secondes avec vos lecteurs ! 

Lisez cet article et vous allez devenir une magicienne de la communication par mail.

Appréhender  la newsletter : comme des épisodes sur  Netflix

 Mettre en place une newsletter c’est un peu comme regarder une série sur Netflix.Vous visionnez le premier épisode et si la série vous plait vous devenez accro et vous attendez la saison 2 avec des palpitations !

J’aime bien cette métaphore télévisuelle car c’est exactement ce que vous devez donner à vos abonnées avec votre newsletter.

Vous devez les rendre accro  au  point qu’ils attendent de vos nouvelles chaque semaine avec impatience.

Mais pour qu’une série soit attendue il faut qu’elle soit palpitante et vos newsletters devront l’être également.

Pourquoi avoir  une newsletter est plus important qu’un réseau  social ?

Vous avez peut-être déjà des abonnés sur un ou plusieurs réseaux sociaux. Mais vous  devez vous en occuper quotidiennement et surtout vous n’êtes pas à l’abri de tout perdre.

Un bug, un piratage ou tout simplement le réseau qui ferme. C’est déjà arrivé.

Et là, vous perdez tous vos abonnés. Alors qu’avec une liste d’abonnés solide vous êtes à l’abri car la liste vous appartient.

Avec votre newsletter vous décidez de ce que vous publiez, à quel rythme et à qui  envoyer vos courriels.

Déterminer votre audience

Quand on débute c’est normal de  ne pas avoir une audience importante. Il faut du temps et de la patience pour se constituer une liste d’e mails conséquente.

Mais attention ne tombez pas dans le piège du  “toujours plus”. 

N’oubliez pas vous êtes une magicienne, donc vous devez petit à petit produire cette potion magique qui va rendre vos lecteurs addicts à vos écrits !

Comme pour ma série Netflix il faut  mieux avoir un petit nombre d’abonnés qualifiés et qui aiment vos contenus qu’un grand nombre de personnes que j’appelle “touristes”.

C’est à dire des personnes qui s’inscrivent pour avoir  un cadeau et qui ensuite soit n’ouvrent jamais vos courriels, soit se désabonnent en vous traitant de spammeuse ! (c’est du vécu !)

Donc  ne soyez pas déçues si vous voyez des personnes se désabonner, dites vous qu’elles ne vous méritent pas  et qu’elles  n’auraient de toute façon jamais adhérées à vos offres.

Ou alors elles n’ont jamais regardé une série sur Netflix !

Infolettre

Le pouvoir de la Newsletter 

Le pouvoir de la Newsletter n’est pas négligeable. Il va vous  permettre d’interagir avec vos abonnés de façon plus condidentielle.

Il va vous aider à mettre en place une relation de confiance.

Vous êtes une entrepreneure, vous avez une expertise. Et vous la proposer soit gratuitement soit en la vendant.

Vendre n’est pas un gros mot bien au contraire. Souvent le mot fait peur et on a l’impression de ne pas être légitime pour le faire.

C’est grâce à la Newsletter et au climat de confiance que vous allez instaurer avec vos abonnées que vous pourrez vendre vos  produits digitaux ou physiques. 

Et c’est parce que la personne aura confiance en vous et en votre expertise qu’elle n’hésitera pas à acheter une ou plusieurs formations ou un produit.

Vous recevez certainement des tonnes d’offres marketing dans votre boite mail. Et comme tout le monde vous les mettez à la corbeille ou pire vous vous désabonnez.

Pourquoi ?

Parce que ce marketing à outrance vous énerve et c’est bien compréhensible.C’est pourquoi votre Newsletter doit être différente. 

Vous devez apporter une valeur ajoutée à votre audience. Et vous devez lui donner envie de rester pour vous lire. Netflix toujours !

S vous créez des Newsletters impeccables, rédigées dans votre styles et porteuses de vos valeurs,  vous allez partager votre contenu avec vos lectrices (ou lecteurs).

Si vos mails sont qualitatifs vos abonnés vont devenir vos plus grand fans et comme je vous le disais plus haut ils attendront vos écrits avec impatience.

 Je peux vous assurer que c’est vrai pour l’avoir pratiqué moi même. Je suis abonnée à deux ou trois personnes qui m’envoient du contenu tous les lundis et je vous assure que je suis impatiente de recevoir leurs mails  ! 

Alors que si je reçois des e mails marketing à la chaîne en me proposant d’acheter un produit sous peine de le voir disparaître le soir même, je fuis et je me désabonne.

Vous êtes entrepreneure, vous avez  des  produits à proposer n’ayez pas peur de vendre ! Ce n’est pas un gros mot.

Il faut juste le faire en mettant en avant vos valeurs. Les personnes qui vous lisent régulièrement et qui vous suivent vous font confiance, le jour où elles auront besoin d’un produit elles viendront chez vous car elles vous connaîtront via vos mails et elles auront confiance en vous. 

Le secret de votre potion magique : l’e mail !

En France la notion d’e mails marketing n’est pas encore ancrée dans les moeurs. Alors que dans les pays Anglo  Saxon c’est totalement naturel.

Je vais vous donner l’exemple d’une étudiante qui a suivi un de mes ateliers en ligne. 

Professeure de Yoga, elle arrive d’Ecosse où elle donnait des cours en ligne. Elle me disait qu’elle n’avait aucun problème à vendre ses formations via sa liste d’e mails , que c’était naturel.

Depuis qu’elle est en France elle a ressenti beaucoup plus de freins, malgré des cours très qualitatifs.

Sans se démotiver elle a mis en place un programme gratuit ce qui lui a permis de remplir sa liste d’abonnés.

Et au bout de quelques semaines, son entreprise en ligne a démarré grâce à sa liste.

Tout simplement parce que son produit gratuit était excellent !

N’oubliez pas l’objectif de votre  Newsletter : vous  apporter des clients mais qui partagent vos valeurs.

Comment viser la bonne audience ?

En mettant les bons ingrédients dans votre potion !

Pour que votre liste soit qualitative vous  devez vous adresser aux  bonnes personnes, c’est la base.

En marketing on appelle cela un”Persona”. Je n’aime pas  ce terme et je dirai plutôt votre clientèle idéale. 

Il n’y a rien de plus déprimant que de s’escrimer à produire des mails de qualité qui ne sont pas lus ! Donc il va falloir parfaitement cibler votre clientèle idéale.

Pour le faire vous pouvez vous poser deux  questions : 

Pour qui écrivez-vous ? Que pouvez-vous apporter à vos lecteurs ?

Imaginons que vous soyez thérapeute.

Votre lectrice idéale sera une femme ou une jeune fille qui cherchera des conseils pour être mieux dans sa peau, pour changer d’alimentation, ou simplement passer à une hygienne de vie plus écologique.

Vous allez lui prodiguer des conseils pour résoudre les problèmes qu’elle se pose. Vous  allez commencer par écrire un article  de blog dans votre thématique, votre cliente va le trouver passionnant et va s’inscrire à votre newsletter. 

Si ensuite vous lui envoyez  régulièrement des conseils de nutrition, de sport, des recettes elle va apprécier votre contenu. Et je jour où vous proposerez une formation sur la nutrition elle l’achètera car elle aura confiance en vous et aura reconnu votre expertise.

Un autre exemple :

Vous êtes architecte d’intérieur. Sur votre site vous avez une partie blog dans laquelle vous donnez des conseils de décoration. 

Vos lectrices s’abonnent à votre liste d’emails et reçoivent régulièrement des conseils pertinents. Des codes couleurs, des idées de décoration, des adresse de boutiques etc… 

Le jour où vous proposerez une formation en ligne pour harmoniser son intérieur, cette cliente sera elle aussi attirée par votre produit car elle aura vu votre expertise.

Le contenu de votre newsletter façon épisode de série

Si vous avez bien lu ce qui précède vous avez compris que votre contenu doit être qualitatif pour garder vos abonnées en haleine. Rappelez vous vous leur proposez un épisode d’une série Netflix une fois par semaine.

Vous devez établir une relation de confiance avec votre abonné. Il (elle)  attend de vous des conseils, et également un soutien. Aussi n’hésitez  pas à répondre s’il vous pose une question.

Attention : je vois souvent des erreurs dans les newsletters.

Ne les confondez pas avec des notifications d’articles. C’est à dire ne vous servez pas de votre newsletter pour simplement envoyer une notification des articles que vous avez publié. 

La personne qui s’est inscrite sera  déçue, car si elle a envie de lire vos articles, il lui suffit d’aller sur votre blog.

Elle  a accepté de vous confier son e mail, elle vous a fait confiance, donc elle attend une valeur ajoutée  de votre part.

Construire sa liste d’abonné(e)s

Tout commence par le formulaire que  vous allez installer sur votre site.

Un lecteur visite votre site, le trouve attractif et s’inscrit grâce à un formulaire.

Ensuite vous lui envoyez des e mails.

Pour pouvoir installer un formulaire vous allez devoir vous inscrire à un service d’emailing.

Il en existe beaucoup, plus ou moins intéressants et plus  ou moins faciles à mettre en place.

Si vous êtes débutants je vous conseille MailerLite. Facile à prendre en main et très intuitif.

Le formulaire d’inscription : l’ingrédient principal de votre potion

Il doit être attractif et donner envie de s’inscrire. Pour aider vos lecteurs à vous  donner leur email il est fréquent de leur offrir un cadeau.

Ce peut-être un Ebook, une mini formation, une vidéo etc…

Mais attention ! Le cadeau doit être de qualité, ce n’est pas parce que c’est gratuit que ce doit être nul ! 

Pourquoi ? tout simplement pour montrer votre expertise dès le départ.

Si vous offrez une mini formation en ligne elle doit être aussi qualitative qu’une formation payante. Ce sera votre image de marque.

Si Harry Poter n’avais pas eu sa baguette en bois de sureau avec un crin de queue de Sombral il n’aurait pas pu exercer ses pouvoirs !

Avez vous envie de suivre une personne qui vous offre un pauvre Ebook de deux pages sans intérêt ?

Votre cadeau 

Réfléchissez bien au cadeau que vous allez proposer. Et pour le faire pensez à votre cliente idéale.

Sans ce travail en amont vous allez attirer des “touristes” qui s’abonnent simplement pour télécharger votre cadeau et qui n’ouvriront jamais vos mails et ne deviendront pas clients.

Si par exemple vous avez un site sur la mode pour les rondes. Votre cible seront les femmes rondes qui souhaitent s’habiller avec des vêtements originaux et joyeux. 

Ne proposez pas un e book dédié à la mode, qui attirera tous les types de femmes.   Mais pensez à votre cliente idéale et proposez un E book sur la mode pour les rondes.

Ensuite pensez à écrire des mails en corrélation avec le sujet de votre E  book. Donnez des conseils pour s’habiller selon sa morphologie, des conseils sur les couleurs, les accessoires etc.. Et pensez toujours à votre cliente idéale.

Vous aurez certainement moins d’abonnées mais plus intéressées par vos produits.

Rappelez vous, il vaut mieux une petite liste motivée qu’une grande liste inutile.

Comment composer votre formulaire ?

Je vois souvent ce genre de phrase d’accroche sur des formulaires d’inscription.

Inscris toi à ma newsletter pour recevoir ton cadeau” 

Ah bon ? quel cadeau ? 

Pour être certaine d’attirer les bonnes personnes et être sûre d’avoir un bon taux d’engagement il est primordial de préciser le bénéfice que votre lectrice retire de son inscription.

Si vous êtes thérapeute vous pouvez par exemple proposer un EBook en disant : 

« Téléchargez mon EBook sur les fleurs de Bach et recevez chaque semaine des conseils bien être. » 

Plutôt que : « Télécharger mon ebook et vous serez abonnée au blog « .

Là, les personnes vont comprendre qu’elles vont recevoir une série de courriels façon série Netflix ! 

Dans un prochain article j’aborderai les séquences d’e mail, leur fréquence et comment les préparer. 

Car même si c’est très important de mettre en place un formulaire d’abonnement il faut penser en amont à créer une séquence d’e mails passionnants. 

C’est ce que nous verrons dans le prochain billet. 

Et, si vous avez envie de recevoir mes épisodes Netflix vous pouvez vous abonner via le formulaire ci-dessous ! 

Newsletter

« 

Vous avez aimé cet article ?

Conservez-le sur Pinterest

Pourquoi créer un  kit média et comment le composer

Pourquoi créer un kit média et comment le composer

Créer un kit média est une bonne stratégie pour vous faire connaître et  ce  support permet à vos interlocuteurs d’avoir une idée précise de votre entreprise ou de votre blog.

On parle souvent de média kit pour les blogueuses qui souhaitent travailler avec des marques et montrer leur notoriété. Mais le kit média peut également vous permettre de vous présenter spontanément à un professionnel avec  lequel vous avez envie de travailler.

Donc faire un kit média n’est jamais anodin et sera toujours utile.

Nous allons voir dans cet article 

  • 1/ Comment faire un média kit
  • 2/ Trouver son support
  • 3/ Le composer
  • 4/ Les éléments essentiels de votre kit média
  • 5/ Comment le concevoir

Comment faire un kit média ?

Une fois ce postulat posé, il va falloir le construire et surtout penser aux informations à y mettre.

N’oubliez pas qu’un kit média est le CV de votre entreprise. Il devra donc être succinct mais également donner un certain nombre d’informations. Et nous  allons voir comment procéder.

Le support de votre média kit

Pensez que vous allez certainement devoir transmettre votre kit média par e mail. Il faut donc penser à son poids pour que vous puissiez l’envoyer facilement.

Il me semble donc judicieux de le construire sous forme de PDF. Format plus facile à imprimer.

Vous pouvez également installer votre kit média directement sur une page de votre site. Permettant ainsi à tout internaute de le découvrir.

Personnellement je ne le fais pas car je préfère donner un ton plus confidentiel à ce document.

Le kit média en pratique

Aujourd’hui il est très simple de le faire grâce à l’application Canva qui vous propose même des  modèles pour vous inspirer. 

Il suffit de créer un compte gratuit sur le site pour pouvoir le créer et l’exporter.

Mais vous pouvez le faire également sur Keynote si vous utilisez un Mac.

Les éléments de votre media kit

Tout va dépendre de votre  activité et de vos besoins. Cependant quelques éléments sont indispensables

1/ Une présentation rapide

Vos noms, prénom adresse postale, adresse mail, téléphone et une petite photo de vous

N’omettez pas les liens de votre présence en ligne. URL de votre site, vos pseudos sur les réseaux sociaux 

2/  Une brève biographie

C’est la première chose qu’une marque ou une entreprise lira lorsqu’elle ouvrira votre kit média, 

Transmettez votre ton et votre style immédiatement dans votre biographie. Montrez votre personnalité, vos intérêts et vos projets.

3 / Votre univers et votre vision

Racontez l’histoire de votre marque, la genèse de votre blog. Donnez des informations sur les spécificités de votre entreprise.

Pensez à indiquer des informations importantes comme la date de création de votre site, et n’hésitez pas à indiquer vos projets futurs.

Décrivez les principaux sujets de votre blog, ce qui le distingue des autres. Essayez de limiter cette partie à 3 à 5 phrases qui expliquent pourquoi vos abonnés lisent  et aiment votre blog et les retombées attendues.

Montrez que vous êtes impliquée et sérieuse.

N’hésitez-pas à indiquer les Urls de vos articles phares.

4/ Vos statistiques 

Et oui pas de média kit sans statistiques. 

C’est ce qui permettra à votre interlocuteur de juger de la pertinence d’une collaboration avec vous.

Cela démontre également votre légitimité et votre sérieux.

Détaillez votre nombre d’abonnés, sur les réseaux sociaux mais surtout le nombre de visiteurs uniques sur votre blog.

Attention, ne trichez pas ! Il est très facile avec des outils de vérifier vos chiffres. ( de voir par exemple si vous avez acheté des abonnés fictifs! ) Et là c’est la catastrophe assurée. Et ce serait totalement contre productif.

 Donc restez sincères. Il faut mieux avoir une petite liste et du contenu qualitatif que des abonnés fantômes.

L’idéal : mettre un copie de votre compte Google Analytic.

Quels chiffres indiquer ?

  • L’âge et le sexe de votre lectorat
  • Votre trafic mensuel  le nombre de pages vues mensuel.
  • Votre nombre d’abonnés (newsletter, réseaux sociaux). Plus le nombre de visiteurs uniques sur le blog.
  • Vos indicateurs SEO seront très appréciés vous pouvez les trouver via l’outil Moz.

5/ Vos offres de service

Dans cette partie proposez vos  offres de services. Mettez en avant votre expérience et votre façon de travailler. Articles, photos, reportages, vidéo.

Toute la difficulté de cette partie réside dans le dosage. Il faut vous mettre en lumière mais sans en dire trop afin que votre interlocuteur ait envie d’en savoir plus et vous contacte.

6 /Vos partenaires

Vous travaillez peut-être déjà avec des prestataires. Indiquez-les.

Votre expérience et les témoignages de vos clients

Si vous avez eu des articles de presse ou une mise en avant antérieure, n’hésitez pas à les mentionner.

7/ Vos tarifs

Si vous  démarchez des marques pour promouvoir leurs produits ou si vous souhaitez écrire pour ces marques, notez clairement vos  tarifs. C’est toujours délicat pour un prestataire d’avoir à vous les demander.

Composer un kit media

Comment concevoir le design de votre kit média

Maintenant que nous avons vu  les informations que vous devez inclure dans votre kit média il est temps de parler de son aspect et de son design.

Il est important que votre kit média vous représente et cela passe par la charte graphique de votre site ou de votre blog.

Pensez à conserver le même style, le même ton, les mêmes polices, la même palette de couleurs et assurez-vous de ne partager que les meilleures photographies et visuels.

 Créer un kit média avec Canva

Canva est un outil vraiment intuitif pour les débutants en conception graphique et les allergiques à Photoshop !

Vous pouvez démarrer un nouveau projet à partir d’un modèle vierge  et utiliser ses divers outils et fonctionnalités tels que des images, des formes, des éléments graphiques, des polices et des palettes de couleurs pour concevoir des pages qui vous représentent vous et votre marque.

Vous pouvez également choisir parmi les nombreux modèles de kits multimédias que les concepteurs de Canva ont créés pour vous aider.

Comme les articles de blog ont tendance à avoir une durée de vie plus longue qu’une publication Instagram (grâce à la possibilité de rechercher sur Google avec un bon référencement!), Une marque peut souhaiter créer du contenu ou collaborer sur un projet présenté également sur votre site Web.

Exemples de Kit média

Visuel kit media
Exemple kit media

Osez !

N’ayez pas peur de créer votre kit média. Il est courant pour les marques de demander un kit média à un blogueur ou à une entreprise avec lesquels elle souhaite travailler , donc ne pas en avoir un peut en fait vous faire perdre des partenariats et des revenus.

En France le Kit média n’est pas très répandu. Aux Etats-Unis il fait partie de l’ADN des créatrices de contenu ! Vous trouverez d’ailleurs de magnifiques prototypes sur Pinterest et cela peut être une excellente source d’inspiration.

De plus, inutile d’avoir  des centaines de milliers d’abonnés pour composer votre kit, car les marques et les prestataires de services cherchent de plus en plus l’authenticité, le naturel et la transparence.

Ainsi, même si vous avez un public restreint, mais engagé, votre kit média vous sera toujours utile.

Et il ne s’agit pas non plus d’avoir un énorme nombre d’abonnés, vous pouvez très bien vous présenter à une marque et promouvoir votre savoir-faire. Ne craignez pas de montrer votre travail même si vous débutez. 

En conclusion

Un kit média doit vous faire connaître et mettre en avant vos atouts et votre expérience. N’hésitez pas à parler de vos projets.

Votre kit média doit faire transparaître votre personnalité, donc restez vous même en mettant en avant vos atouts et votre professionnalisme.

Comme pour vos contenus  sur votre site Web, plus vous serez honnête et authentique plus vous aurez de chance de vous démarquer face à la concurrence.

Le kit média

Vous avez aimé cet article ?

Conservez-le sur Pinterest

8 étapes à suivre pour réussir son site web

8 étapes à suivre pour réussir son site web

Vous êtes décidée ! Vous allez créer votre activité en ligne. Et pour le faire vous avez besoin d’une plate forme. C’est indispensable pour travailler et pour développer votre activité. Quelle Que soit votre profession, thérapeute, artisan, indépendante pour vous faire connaître il vous faut un site web. Nous allons voir dans cet article 8 étapes à suivre pour réussir son site web.

Mais avant de vous lancer, et de partir bille en tête vers la création du site,  prenez le temps d’établir un plan d’action.

 Et pour le faire je vous propose de réfléchir à 8 points cruciaux afin de mettre toutes les chances de votre côté.

  1. votre personnalité
  2. votre communication
  3. le positionnement
  4. son contenu
  5. son référencement
  6. votre budget
  7. l’architecture et les performances
  8. votre charte graphique

1/ Vous et votre personnalité

Lorsque je commence un site pour une cliente je  ne lui demande pas les couleurs ou les police d’écriture qu’elle souhaite.

J’ai en priorité une conversation informelle pour cerner sa personnalité, ses besoins et ses  attentes.

Pourquoi devez-vous avoir cette approche ?

Tout simplement parce que votre site doit être unique et doit refléter votre personnalité.

Aujourd’hui dans pratiquement tous les métiers, et notamment sur le web, la concurrence est rude. Mais quelle qu’elle  soit vous allez vous démarquer avec votre positionnement, vos idées, ce que vous dégagez. 

C’est vous et personne d’autre qu’une cliente viendra voir car elle aura confiance en vous.

Vous serez l’élément qui rendra votre site et votre marque unique. Il est donc absolument essentiel que vous identifiiez ce qui fait de vous une personne unique.

C’est en y réfléchissant que vous  pourrez ajouter une bonne dose de votre personnalité dans tous les aspects de votre présence en ligne. 

Mon conseil : 

Ne cédez pas aux tendances marketing. Prenez le temps de vous “poser” et de réfléchir à votre positionnement. 

  • Qui êtes-vous ?
  • Que voulez-vous transmettre ?
  • Comment allez-vous le faire ?

2/ Votre message est-il clair ? A qui allez-vous vous adresser ?

C’est une étape cruciale.

Avant de créer un site qui cartonne, vous devez connaître votre cliente idéale. Et vous devez la placer au coeur de votre communication.

Si vous voulez communiquer efficacement grâce à votre site web, votre message  doit être très clair et impactant pour une clientèle ciblée.

Vous devez imaginer ses besoins, ses aspirations, ses envies. 

Vous ne vous adresserez pas de la même façon à une personne jeune cadre dynamique qu’à une mère au foyer de 3 enfants.

Imaginons  que vous soyez professeur de Yoga. N’imaginez pas intéresser toutes les femmes. Focalisez vous par exemple sur un type de femme qui découvre cette pratique et qui a envie de s’y mettre.

En visitant votre site un internaute doit pouvoir en quelques secondes comprendre la teneur de votre offre et ce qui vous différencie de vos concurrents.

Comprendre à qui vous allez vous adresser  pourra vous aider à orienter la conception de votre site, son design et vous aidera également dans la réalisation de votre contenu.

Réfléchissez bien à votre nom de domaine. 

Souvent les thérapeutes et praticiennes du bien-être choisissent leur patronyme comme nom de domaine.

Dans ce cas prévoyez un slogan qui résume clairement votre position marketing

Exemple : Vous organisez des stages de Jeûne

Vous avez choisi comme nom de domaine 

Alinedurand.com

Votre slogan pourrait être : Stages de Jeûnes et remise en forme.

Le visiteur qui se renseigne sur le jeûne saura immédiatement que votre site web est fait pour lui.

3/ Le but de votre site ?

 Là encore répondre à cette question vous aiguillera vers la conception idéale de votre futur site web.

  • Votre site sera t-il simplement informatif , juste une vitrine servant à relier votre activité en ville ?
  • Vous servira-t-il à communiquer ?
  • Ou sera-t-il un vrai prolongement de votre profession ?
  • Ou encore  sera-t-il  le seul endroit où vous allez exercer et vendre vos formations ?

Ces questions vont vous permettre de mieux vous situer et de savoir précisément la fonction essentielle de votre site.

4/ Rédiger du contenu : étape primordiale pour réussir votre site

Je vais insister (lourdement !) sur le contenu de votre site.

Car  c’est ce contenu qui sera votre meilleur allié pour obtenir un trafic qualifié. C’est votre contenu qui vous placera en position d’experte dans votre domaine.

Je vois trop souvent des personnes  me contacter et me demander un site avec telle ou telle  couleur. Quand je leur demande si elles ont prévu du contenu elles semblent surprises par ma question. 

Et pourtant c’est essentiel.

Vous ne pouvez imaginer concevoir un site web et votre présence en ligne sans avoir préparé du contenu à l’avance.

Pourquoi ?

C’est le contenu qui va donner une orientation à la conception du site.

En le créant en amont vous allez clarifier vos idées, avoir une idées des catégories de  vos sujets. Mais également définir ce qui sera mis en avant et comment.

Le contenu de vos pages

Préparez tout le contenu que vous désirez sur votre page d’accueil. Travaillez votre page A propos qui est la  page la plus lue sur un site ! 

Déterminer à l’avance vos thèmes principaux et surtout ceux que vous souhaitez mettre en exergue. 

Une fois ce travail effectué, la conception du site sera fluide.

Le contenu de votre blog

Pensez toujours à l’expérience utilisateur, c’est à dire imaginez votre cliente derrière son écran qui cherche une information. 

Elle va tomber par hasard sur votre site web qui sera parfaitement positionné sur les moteurs de recherche. 

Elle va lire vos contenus, pages,  articles de blog. 

Sachez qu’un ou un internaute “scanne” vos articles et rare sont ceux qui les lisent entièrement. Oui c’est déprimant mais c’est la dure réalité.

Donc pensez à une écriture concise mais précise, aérez vos paragraphes, mettez du texte en gras.

Pensez toujours à ces 3 exigences : 

  • Écriture concise et simple
  • Réponse à la question posée
  • Contenu pertinent

Pour aller plus loin sur le contenu de votre site je vous invite à relire mon article

Comment sauver vos articles de blog avec le copywriting ?

5/ Pensez à  votre stratégie de référencement

Ne faites pas l’erreur de croire que le référencement se travaille après la mise ne ligne de votre site ! Vous devez également y penser avant. Cherchez les mots clés qui vous permettront d’avoir un site web  bien référencé sur les moteurs de recherche.

Je vous serine à longueur d’articles de privilégier WordPress pour héberger votre site web. Il offre un très bon socle pour le référencement naturel. Associé à  l’extension Yoast SEO vous partez sur de bonnes bases. 

Mais attention ! Il ne suffit pas d’installer un plugin comme Yoast et penser que le tour est joué ! Vous devez absolument travailler votre référencement naturel. 

Il est très facile aujourd’hui de se former en ligne. Oui, cela demande un investissement personnel mais c’est indispensable je dirais crucial si vous voulez bien vous positionner. 

Si vous n’avez ni l’envie ni le temps de le faire prévoyez un budget SEO dans votre plan prévisionnel.

Avant de mettre votre site en place

Définissez vos mots clés stratégiques. Ce sont les mots qui décrivent votre activité, vos services, et les mots qui sont utilisés par l’internaute qui va découvrir votre site.

Pensez longue traîne : c’est à dire pas seulement un mot clé mais un groupe de mots.

Ex pour votre site de professeur de Yoga

Un internaute ne vas pas taper Yoga sur son moteur de recherche préféré. Il va taper “Qu’est ce que le Yoga Doux ? “ Ou “ Comment m’inscrire à un cours de Yoga ? Ou encore “Quels sont les bienfaits du Yoga ?”

Donc vous devez travailler votre page sur cette longue traîne c’est à dire ce  groupe de mots.

Prenez le temps de chercher les mots clés sur lesquels vous positionner. Et vérifier la pertinence de votre positionnement sur ces requêtes.

Vous avez plusieurs outils gratuits pour le faire. Ces outils vous donneront le ratio mot ou expression et nombre de recherches mensuelles.

1) Google Ads

C’est l’outil proposé par Google. ses informations proviennent directement du moteur de recherche et sont donc les plus fiables !

2) Ubersuggest

C’est un outil indépendant très facile à prendre en main qui vous donnera une mine d’informations tant sur vos mots clés que sur leur positionnement.

3) Keywords Everywhere

C’est une extension de Google Chrome qui vous permet d’afficher directement dans vos recherches les mots clés associés les plus demandés. 

4) Answers The Public

Avec cet outil vous pourrez obtenir les principales réponses des internautes à votre question basée sur votre mot clé.

6/ Prévoyez votre  budget

Un site internet n’est jamais gratuit. Et même si vous vous lancez seule vous aurez des frais.

  • Achat du nom de domaine
  • Hébergement
  • Thème WordPress
  • Acquisition d’extensions 

Ce sont les bases.

Ensuite pensez que vous aurez peut être besoin d’investir dans des formations ou des cours en ligne.

N’oubliez pas de prendre en compte cet aspect budgétaire en amont. Un  site professionnel demande un certain investissement. 

Réfléchir ces coûts annuels vous permettra de démarrer sereinement votre activité car vous l’aurez budgétée.

Réussir son site web

7/ Travailler l’architecture et la vitesse du site

L’architecture du site

Penser à sa configuration. La fluidité de votre site, sa mise en page sont les aspects les plus importants et sont souvent négligés. C’est ce que l’on appelle l’expérience utilisateur qui donnera envie à l’internaute de  rester et de parcourir vos pages.

Ce que vous devez identifier :

  • L’articulation de vos pages entre elles.
  • Le parcours de l’internaute , il doit trouver facilement ce qu’il cherche. Par exemple ne pas avoir à cliquer 3  fois pour trouver votre adresse mail.
  • Les objectifs de chaque page
  • De combien de pages avez-vous besoin ? 
  • Comment allez-vous les lier entre elles ?
  • Quels sont les éléments que vous allez mettre dans votre menu ?

Pour le faire facilement je vous incite à esquissez un organigramme sur une feuille. Notez la page d’accueil en premier puis les pages secondaires.

La vitesse de votre site le point indispensable pour réussir votre site

La vitesse de chargement de votre site web est un des critères importants à prendre en compte pour son référencement.

Déjà pour les internautes qui quitteront votre site s’il se charge lentement. Ensuite pour les robots de Google qui pénaliseront un site trop lent.

Quels sont les éléments que vous devez surveiller pour réduire la vitesse de votre site ?

Les images

Le plus souvent ce sont les images qui plombent votre vitesse. Veillez à les optimiser. Par exemple privilégiez le format JPEG plus léger que le format PNG pour vos photos.

Installer un outil de compression d’image comme Imagfy, gratuit pour un certain nombre de visuels puis payant, mais le coût n’est pas très élevé. De plus cette extension vous permet des optimisations en masse ce qui est très pratique.

L’absence de cache

Quel que soit l’extension choisie vous devez installer un plugin de cache sur votre site. 

De nombreuses requêtes de sites web qui sont envoyées par des clients à des serveurs web renvoient des informations identiques. Un plugin de mise en cache accélère les performances en stockant des fichiers de manière à ce que ces derniers puissent être rapidement envoyés à de nombreux clients sans avoir à forcer un serveur à effectuer de nombreuses opérations coûteuses au niveau des bases de données.

La qualité de l’hébergement

Le  choix de votre hébergement est crucial. Si  possible évitez les hébergements partagés et vérifiez auprès de votre hébergeur  l’espace de stockage alloué à votre site.

Il vaut mieux pour être certaine que votre site soit rapide, opter pour un hébergement, certes plus cher, mais plus performant.

Pour surveiller la vitesse de votre site, plusieurs outils sont à votre disposition.

Les plus connus

 PageSpeed Insights

Google Mobile website speed test

8/ Travaillez votre charte graphique pour un site web réussi

Même si j’ai mis cette étape en dernier elle n’en est pas moins importante.

Vous devez avoir une idée précise de cette charte.

Ne créez jamais votre site avant d’avoir votre logo.

Pourquoi ?

Parce que c’est lui qui va déterminer vos couleurs ,et toute votre  identité visuelle.

Mon conseil

Ne  vous engagez pas dans un graphisme sophistiqué. Plus vous resterez minimaliste plus votre site aura d’impact.

Pensez aux couleurs qui doivent être en harmonie. Deux à trois couleurs  sont largement suffisantes.

Utilisez des polices simples. Une police calligraphiée pour les titres et une police classique pour le texte. 

Ne  surchargez pas votre site d’émoticônes ou de gifs animés !

Restez professionnelle.

Pensez que votre site Web sera votre vitrine et  votre image de marque.

Réfléchissez donc à cette image que vous voulez transmettre.

Mettre le site en ligne

C’est le  moment tant attendu. Votre site est fin prêt.

Avant de cliquer sur le bouton “publier” veillez à vérifier quelques points.

  • Votre discours est-il clair ?
  • Vos visuels sont-ils cohérents ?
  • L’ambiance générale du site vous représente-t-elle ?
  • Que s’en dégage-t-il ?
  • Vérifiez vos textes personne n’est à l’abri d’une faute d’orthographe ou  de grammaire !

En conclusion

Rappelez vous que rien n’est définitif. Et rien n’est jamais parfait. Vous serez tout à fait à  même de revenir sur votre site pour changer telle ou telle chose, modifier une photo  ou une police d’écriture.

Mais en ayant fait ce travail en amont vous serez certaine de la cohérence de votre message, de l’image que vous voulez faire passer et de la fiabilité de votre site web.

Vous avez aimé cet article ?

Conservez-le sur Pinterest !

Pourquoi le design d’un site web est important ?

Pourquoi le design d’un site web est important ?

Imaginez-vous découvrir une nouvelle boutique dans votre ville. Qu’est-ce qui va vous donner envie d’y entrer ? Son aspect extérieur, le design de sa vitrine. Pour votre site c’est pareil ! Si votre design est attrayant les internautes auront envie de cliquer pour le découvrir. 

Pourquoi avoir un design attractif pour son entreprise ?

1/ Pour donner envie à vos lecteurs de vous découvrir

Plus votre design sera soigné et attractif, plus vous donnerez envie de découvrir votre univers. N’oubliez pas que nous vivons dans une époque où l’image  prime.

Je  ne dis pas que le contenu doit être négligé, nous y reviendrons plus avant dans cet article.

Mais il faut dans un premier temps susciter l’envie. Et pour le faire avoir une “vitrine” attractive.

2 / Pour asseoir l’image de marque de votre entreprise.

Avant de penser couleurs qui vous plaisent , pensez au message que vous souhaitez transmettre. 

Chaque métier à des codes couleurs. Les grandes enseignes ne s’y trompent pas.

Par exemple Chanel a choisi un style très épuré en noir et blanc.

Pourquoi ?

Le noir car qu’il souligne l’essentiel, c’est la couleur de l’élégance  et pour Gabrielle Chanel “il rend visible le rayonnement d’une femme.” 

Le blanc  parce qu’il capte la lumière, éclaire le visage, rehausse la beauté. Parce que c’est la couleur de l’absolu, de la transparence, de la transcendance. 

Si  vous êtes thérapeute ou que vous travaillez dans le bien-être, des  couleurs pastels comme le vert tendre ou le  jaune pâle transmettront vos valeurs essentielles. 

Il est donc primordial avant de créer votre charte graphique de réfléchir à l’impact des couleurs sur votre marque.

Les couleurs

La symbolique des couleurs

Savez-vous que les lecteurs n’ont besoin que de 90 secondes pour se faire une opinion sur un site ?

Et la couleur compte pour 70 % dans ce résultat. La couleur a une énorme influence sur notre perception inconsciente et nos comportements.

Il est donc judicieux d’y prendre garde lors de la création d’une charte graphique.

Les couleurs sont partie intégrante d’une stratégie de communication visuelle forte.

Le bleu

Savez-vous que le bleu est la couleur la plus aimée ? C’est la couleur la plus utilisée pour les identités visuelles d’entreprise.

Le bleu fait parti des 3 couleurs primaires. (bleu-jaune-rouge)

Le bleu pour une entreprise sera utilisé dans les domaines de la technologie de l’informatique, de l’aéronautique. Il sera  également utilisé dans le domaine du voyage.

Le rouge 

C’est une couleur chaude et saillante, et son impact est encore plus important quand il est placé sur un fond noir.

Le rouge est symbole d’amour, de chaleur, de sensualité et de passion. Il apporte une sensation de chaleur. 

C’est la couleur la plus puissante, la plus dynamique et avec le plus fort potentiel d’action.

C’est la raison pour laquelle vous voyez souvent de gros boutons d’appel à l’action de couleur rouge.

Le jaune

Le jaune est une couleur primaire.

Cette couleur donne une impression de chaleur et de lumière. C’est la couleur de la bonne humeur et de la joie de vivre.

Il symbolise la logique, le pouvoir personnel et l’humour.Le jaune est souvent utilisé dans les domaines du tourisme et des voyages. 

Le vert

La signification principale du vert est le repos.

D’où son intérêt dans toutes ses nuances pour un site de praticienne du bien-être ou de thérapeute.

Couleur de l’espérance, le vert est porteur de chance. Il invite au calme et au repos. Il est symbole de croissance, de santé, de fraîcheur et de nature. Le vert représente la stabilité et l’équilibre.

 Le violet

Le violet suggère la délicatesse, la douceur et le rêve. Il réfère à la magie, au fantastique, à l’imaginaire.

Cette couleur véhicule des valeurs de sérénité et de spiritualité et peut être associée à la prospérité et à la noblesse.Il est très utilisé dans le domaine spirituel.

L’orange 

La couleur qui se distingue le mieux dans de très nombreux environnements.

Stimulant, l’orange est associé à l’énergie et à l’action. Il évoque le soleil, la chaleur, le feu, la lumière et l’automne.

L’orange véhicule des valeurs de communication et de créativité. Il transmet de la joie, du plaisir et de l’optimisme. Il est aussi synonyme de vitalité, de force et d’endurance.

Ce n’est pas pour rien que les boutons d’achat du site Amazon utilisent cette couleur. Nul doute que ce site a dû recourir à des graphistes qualifiés pour travailler son marketing.

La couleur orange est d’ailleurs très souvent associé aux domaines de la créativité et de la communication.

Le rose

Le rose est synonyme de tendresse, de douceur et de bonheur. C’est la couleur du romantisme, de la féminité et de la compassion. On l’associe aussi à l’enfance.

Couleur féminine par excellence les blogueuses l’utilisent énormément.

Si vous avez envie de vous l’approprier pour votre site, évitez le rose dragée trop connotée “petite fille”. Jouez avec toutes les nuances de roses ,du rose poudré, au taupe. 

Cette couleur est essentiellement réservée aux entreprises de l’enfance, des loisirs créatifs et de l’industrie des cosmétiques.

Le marron et les nuances de beige

Le brun est une couleur tertiaire à dominante chaude. Il est un mélange des trois couleurs primaires.Le brun est associé à la terre, au bois, à la chaleur et au confort. Il est aussi empreint de douceur et rappelle l’aspect brut le  naturel et le minimalisme.

On l’utilise pour des sites culturels, dans le développement durable et l’écologie.

Le doré

Le doré est synonyme de prestige, de luxe et de richesse.

C’est une couleur chaude qui reflète la puissance et la tradition.

En communication visuelle le doré est utilisé dans le domaine de la parfumerie, de la bijouterie et du luxe.

Le blanc

On a tendance à penser que le blanc n’est pas une couleur, et pourtant si. Il se  définit dans la gamme chromatique comme la plus lumineuse des valeurs de gris.

 En communication visuelle, le blanc est la couleur de départ, du renouveau. Le blanc suggère la pureté et la perfection. Il beaucoup utilisé sur les sites de mariage ou d’enfance car il traduit l’innocence. Le blanc est souvent associé à d’autres couleurs sur les sites des entreprises pour apporter des zones de repos visuel

Le noir

Le noir est un mélange de toutes les couleurs. Ses pigments sont infinis.

Il dégage avant tout une dimension de mystère. Il apporte de la rigueur par sa simplicité.

Mais il représente également la rigueur  le sérieux et la sophistication, l’élégance et le luxe.

Il est souvent utilisé sur les sites d’architecture, de décoration d’intérieur. Également dans le monde du cinéma et pour représenter les produits haut de gamme.

Comme le blanc, le noir met en valeur les couleurs qui lui sont associées.

Le design de  ton site web

Comment personnaliser le design d’un site ?

Sur un site tout doit être cohérent. N’oubliez-pas que c’est votre image  de marque. Ce qui va vous rendre unique.

Travaillez le logo, les polices,  mais également la forme de votre site.

Votre site doit non seulement représenter votre travail mais doit vous ressembler.Il doit dégager une ambiance et montrer votre professionnalisme. 

L’ergonomie de votre site Le plus beau design ne fidélisera pas vos lecteurs si son expérience utilisateur est difficile.

C’est à dire que l’on doit facilement pouvoir naviguer sur un site. L’internaute doit pouvoir passer d’une page à l’autre facilement. 

Pensez également à votre menu et à vos catégories qui doivent être simples et visibles du premier coup d’oeil.

Choisissez des polices simples. Si vous avez envie d’une police manuscrite réservez-là aux titres. Mais pour que votre texte soit lisible privilégiez une police classique. La couleur de votre police est importante également pour le confort visuel de vos lecteurs. 

Traditionnellement on choisit du noir. Je trouve que c’est souvent agressif. Je préfère une nuance de gris foncé. Facile à lire, mais moins présente que le noir.

Pour avoir un site avec une ergonomie parfaite, pensez-le en amont. 

Faites des plans, déterminez exactement les pages de votre site et les catégories choisies pour vos futurs articles de blog.

Le contenu 

Là je vais enfoncer une porte ouverte et me permettre une métaphore.

Vous rencontrez un beau garçon, le parfait prototype de votre type d’homme. Et vous passez 5 minutes avec lui pour vous rendre compte que c’est un parfait imbécile. 

Que faites vous ? 

Vous fuyez ! 

Et bien pour votre site c’est pareil !

Si votre design est parfait, mais que votre contenu est faible et inconséquent vous ne retiendrez pas vos visiteurs ! 

La formule magique du site exceptionnel 

Un design attirant, une ergonomie facile et un contenu chatoyant !

Vous êtes prêtes ?

Foncez ! Et n’hésitez-pas à venir présenter votre site en commentaire sous cet article. 

Travailler le design de son site